Le superordinateur le plus puissant au monde est chinois. Il a été intégralement construit avec des puces fabriquées localement, selon une étude publiée lundi.

A son apogée, le « supercomputer » baptisé Sunway TaihuLight peut opérer environ 93 000 billions de calculs par seconde. C’est la première fois que la Chine occupe la première place du classement TOP500 (www.top500.org) sans utiliser aucune technologie américaine.

Pour la première fois depuis la création de ce classement, la Chine compte davantage de superordinateurs (167) que les Etats-Unis (165), dans cette liste établie deux fois par an par des chercheurs provenant notamment du Laboratoire national Lawrence Berkeley aux Etats-Unis et de l’Université du Tennessee.

Le Sunway TaihuLight, situé dans la ville de Wuxi (est), doit être utilisé notamment pour des modélisations dans le domaine climatique.
Ses performances mettent un terme aux « spéculations selon lesquelles la Chine devrait compter sur les technologies occidentales pour figurer dans la compétition mondiale en matière de superordinateurs », précisent les responsables du site dans un communiqué.
Sur les dix superordinateurs les plus rapides, deux sont chinois et quatre se trouvent aux Etats-Unis. Les autres se trouvent au Japon, en Allemagne, en Suisse et en Arabie saoudite.

Source : DirectMatin